indicateurs de performance SEO

Quels indicateurs de performance SEO utiliser – comment s’assurer que sa stratégie est efficace? En s’en doute, il n’y a pas qu’un KPI mais de multiples KPI. Le point commun de tous ces KPI étant évidemment de tendre vers un meilleur référencement organique. Quels outils et quels KPI choisir?

Quand on met en place une stratégie de marketing digital, il est important de pouvoir régulièrement faire le point sur la performance des actions entreprises et au besoin adapter le tir. Le SEO google n’est qu’une partie de la stratégie globale, il convient donc de toujours garder à l’esprit la raison qui vous pousse à vouloir améliorer votre SEO google. Dans cet article, nous passerons à travers les divers points à évaluer. Nous assumerons que l’audit SEO a été effectué et que toutes les erreurs trouvées ont été corrigées.

Les KPI – Key Performance Indicators – ou indicateurs clés de performance sont le moyen pour évaluer la stratégie mise en place.

Les points suivants doivent être contrôlés et serviront de KPI micro ou indicateurs directement liés à vos pages web.

  • L’hygiène du site
  • L’indexation des pages web
  • L’amélioration on-page SEO des pages web et articles
  • Le trafic sur votre site
  • La provenance des utilisateurs
  • Les résultats de vos campagnes payantes

Néanmoins, il convient de ne pas négliger les KPI macro. Un changement dans l’algorithme de Google, un concurrent qui fait une action spéciale ou un événement socio-économique majeur peut avoir des répercussions fortes sur les résultats de votre stratégie SEO Google. Il convient de toujours s’intéresser aux indicateurs macro lors d’un changement soudain d’un KPI micro.

L’hygiène du site

Lors de l’audit SEO vous avez corrigé toutes les erreurs 404, redirection, meta, contenu dupliqué etc. Il convient de relancer un test rapide avec un outil tel que ScreamingFrog ou Moz afin de s’assurer que de nouvelles erreurs ne sont pas apparues. L’hygiène de votre site internet est un indicateur de performance important. Certaines erreurs sont également remontées dans la Google Search Console.

L’indexation des pages web

Tout l’intérêt d’une stratégie de référencement organique sur Google est d’obtenir du trafic naturel via les résultats de recherche. Néanmoins, si votre contenu n’est pas indexé par Google; toute la stratégie tombe à l’eau. Le Google Bot à beau passer régulièrement, le nombre de sites web est tel que vous pourriez tout à fait passer entre les gouttes, spécialement si le nombre de backlinks sur votre page est faible. Il s’agit donc d’utiliser l’outil Google Search Console afin de demander une indexation de votre contenu.

L’amélioration on-page SEO des pages web et articles

Sur Google, le contenu est roi. Chaque contenu est supposé répondre à une intention de recherche spécifique. L’évolution des mots-clés importants peut être tracée dans un outil tel Moz ou SEMRush afin d’évaluer leur pertinence par rapport à vos pages et surtout à se rendre compte des nouveaux acteurs qui apparaissent sur le marché. Même si vous n’allez pas copier le site de vos concurrents, ces outis vous aident à connaître ce qu’ils font afin de toujours mieux vous positionner par rapport à vos visiteurs. Le suivi des performances du positionnement de vos mots-clés sur Google est un indicateur de la portée de vos efforts.

Vous pouvez également obtenir ce type d’information grâce à la Google Search Console qui peut vous donner la position moyenne de votre page pour une requête-clé donnée qui a généré une impression. 

Améliorer votre positionnement sur les mots-clés stratégiques vous apportera plus de visibilité.

Le trafic sur votre site

Le trafic sur votre site web peut en partie être analysé grâce à la Google Search Console en ce qui concerne purement la part dédiée au SEO; c’est-à-dire la part liée aux recherches des internautes. Il est possible de comparer avec des périodes précédentes. L’analyse peut être faite de manière globale ou page par page. Elle peut également porter sur certaines requêtes spécifiques. L’augmentation du trafic sur l’une ou l’autre page clé est un KPI de premier choix. La Google Search Console permet de tracer les impressions, les clics et calcule automatiquement un taux de clic. Le taux de clic étant la fraction de clic par impression.

Néanmoins, une analyse avec Google Analytics permet en plus de connaître le trafic global ainsi que la part de trafic dédié à chaque source d’acquisition, organique ou payante. Il est important de ne pas négliger le taux de trafic organique. En effet, un référencement naturel, bien que plus lent à mettre en place, s’avère plus pérenne, notamment en cas de changement dans les règles des divers acteurs publicitaires. 

La provenance des utilisateurs

Google Analytics est parfait pour analyser la provenance de vos utilisateurs. Vous pouvez les classer par zone géographique, par tranche d’âge et également par canaux utilisés pour atteindre votre site (recherche Google, réseaux sociaux,…). Il est également possible d’analyser le parcours client. Vous pouvez suivre vos utilisateurs pas à pas et découvrir quelles pages de votre site sont vues à quel instant. 

Il est également possible de calculer le taux de rebond (dans Universal Analytics) ou le taux d’engagement (dans Analytics 4). Cela définit à quel point les visiteurs restent sur votre page.

Vous pouvez également tracer les conversions des visiteurs (achat, abonnement à une newsletter, clics sur un bouton ou simplement passage sur une page en particulier). Chaque conversion est établie en fonction de l’indicateur dont vous avez besoin. 

Les résultats de vos campagnes payantes

Dépendant des campagnes que vous avez mises en place (Google, LinkedIn ou autres), vous avez dû fixer des objectifs de visite de site web, vues de vidéo, génération de lead ou autre. C’est l’occasion de repasser à travers vos campagnes pour évaluer la performance de chacune. 

Quand évaluer les performances selon les indicateurs de performance SEO

Toutes vos actions doivent être suivies au jour le jour avec un plan précis en tête et ne pas être décousues. Personnellement je conseille de surveiller les campagnes payantes récurrentes une fois par semaine (tous les jours au début). L’hygiène du site devrait être vérifiée une fois par mois et un statut global sur les résultats de la stratégie SEO devrait être effectué tous les 3 mois. Les KPI (augmentation du trafic, conversions, recherche organique…) doivent être choisis en fonction de votre modèle d’activité.

Comment présenter les résultats

Vos résultats devront probablement être présentés à des personnes n’ayant pas de connaissance SEO. Il convient donc de présenter les choses de la manière la plus concise possible. Il n’est absolument nécessaire de faire figurer toute l’information dans le rapport. Seulement les points les plus importants doivent être mis en avant. De plus, le rapport doit être adapté à la personne qui le lira au niveau d’implication qu’elle désire avoir. De manière générale, le rappel des points ouverts lors du dernier rapport et une synthèse des prochaines étapes sont les 2 points obligatoires. Le reste est à adapter.

Intéressé à en savoir plus sur les indicateurs de performance SEO et sur le référencement naturel?

Téléchargez les vidéos des 4 étapes pour un référencement Google réussi.